Histoire et Action

Dans les années 1920, l’Europe de l’Est et plus particulièrement les territoires de l’ancien empire russe étaient le théâtre de pogroms (véritables chasses à l’homme) contre les juifs. En 1926, le 25 mai, Samuel SCHWARTZBARD abat à PARIS, le Général Ukrainien PETLIOURA en qui il avait reconnu l’un des chefs militaires ayant commandé l’un de ces pogroms. Son procès fut l’occasion de créer, autour d’un journaliste nommé LECACHE, la Ligue contre les Pogroms devenue rapidement la Ligue Internationale contre l’Antisémitisme (LICA). Dans les années 1970, dans le contexte des vagues d’immigration en provenance de l’ancien empire colonial français et devant la montée du racisme, la LICA est devenue la LICRA, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme.

​ 

En 1981, après l’attentat antisémite de la rue des Rosiers à PARIS, des militants se sont groupés à NANTES pour créer une section de la LICRA ; cette section a pris le nom de LICRA 44.
Une section comme la nôtre se fixe au moins trois objectifs : entretenir la mémoire, protéger et informer les victimes d’actes racistes ou antisémites, sensibiliser notre jeunesse à la noble cause de la lutte contre le racisme.

​ 

Entretenir la mémoire : il est important que la LICRA 44 soit présente dans les différentes manifestations républicaines qui perpétuent le souvenir des victoires ou des souffrances passées : c’est ainsi qu’elle participe aux manifestations du 11 novembre, du 8 mai, à la journée de la Déportation ou à la journée commémorant la Rafle du Vel’d’Hiv. Sur le plan international, elle participe aux deux semaines annuelles : la semaine FARE ( Football Against Racism in Europe) qui se déroule à l’automne et semaine internationale contre le Racisme et les Discriminations qui se tient au printemps.
Protéger et informer les victimes d’actes racistes ou antisémites : c’est l’action principale de sa Commission Juridique animée par plusieurs avocats et dont le but est d’écouter les plaintes et de les porter, si besoin, au plan pénal. La LICRA 44 a obtenu de la Police et de la Gendarmerie que les affichettes invitant les victimes à se manifester auprès d’elle soient présentes dans les commissariats et les brigades de gendarmerie.
Sensibiliser notre jeunesse au rejet du racisme : La LICRA 44 le fait au travers de sa Commission Éducation et de sa Commission Sport. C’est ainsi qu’elle intervient dans les établissements scolaires, écoles primaires, collèges ou lycée.

 

  • Google+ - White Circle
  • facebook

© 2013 by Licra 44

Téléphone

T: 02-40-12-49-86