La Licra nationale s’attache depuis sa création à promouvoir des actions contre le racisme et l’antisémitisme.

Depuis 1981, la Licra 44 engage des campagnes ciblées en direction des jeunes à l’initiative des présidents qui se sont succédé à sa tête.

 

Au départ, l’information des jeunes sur les discriminations en tous genres n’était pas obligatoire au programme de l’Education Nationale. Néanmoins, la multiplication d’actes discriminatoires à entraîné peu à peu une prise de conscience du monde éducatif sur la nécessité de sensibiliser les écoliers, collégiens et lycéens à la gravité de ces actes.

 

Éduquer et informer une population scolaire devenue naturellement hétérogène nécessite une expertise particulière.

 

Les actes discriminatoires sont devenus monnaie courante dans les cours de récréation, même s’ils ne sont pas toujours compris comme tel. Il faut réagir aux injures comme : « Sale arabe », « sale juif », « sale nègre » ou encore « sale pédé ».

 

Suite à ce constat, nous nous sommes rapidement rendu compte que l’interpellation des responsables d’établissements n’était pas suffisante pour leur faire comprendre la gravité de ces injures. Si certains paraissaient parfaitement conscients de la communautarisation de leurs cours de récréation et de leurs classes, ils semblaient également craindre un risque supplémentaire de sectarisme et se sont montrés réticents à nos interventions.

 

(OU Suite à ce constat et malgré la prise de conscience de la plupart des chefs d’établissements, il n’est pas toujours chose aisée d’aborder ce sujet sensible. Appréhendé parfois comme explosif. Le monde éducatif est parfois réticent à nos interventions. )

 

(Au contraire), il s’agit pour nous de déstigmatiser les communautés afin de les rendre plus solidaires et de promouvoir le vivre ensemble.

 

Afin de faire passer ce discours, il nous a paru essentiel de solliciter la collaboration des autorités de l’Etat sur un sujet qui leur paraissait parfois accessoire. La recherche de motivation n’a pas été chose facile.

 

Les prises de position des politiques et de la LICRA sur le sujet ont permis la création d’un partenariat particulièrement efficace avec les services de Gendarmerie qui -  il est vrai - disposent de structures permettant la diffusion des idées que nous défendons.

 

La Loire-Atlantique est un exemple de cette collaboration.

 

En effet, suite à la signature d’une Convention régionale avec la gendarmerie, une brigade spécialisée intervient à nos côtés et permet, de par sa notoriété, d’officialiser nos interventions d’information et de prévention.

 

Nous pouvons être fiers des quelques 3600 élèves qui en 2018, ont reçu cette formation citoyenne.

 

 

  • Google+ - White Circle
  • facebook

© 2013 by Licra 44

Téléphone

T: 02-40-12-49-86